2008-01-19

Conversations

Après le ski hier soir, on décide d'aller essayer le nouveau resto "Apportez votre vin", en haut de la côte Morin. Je me souviens plus du nom, mais je sais qu'il y a longtemps, longtemps ça s'appellait le Pep Steak House. Bon anyway, le resto est maintenant tout rénové, genre italian'style. Il y avait full de monde comme dirait mes filles, pis ça parlait fort. Très bon resto en passant, bouff, prix et service très correct. Mais, genre resto-tables-raprochées où l'on entend la conversation des voisins:

-Il parrait que Marlène a pas grands chances,

-Ouian, ça on est tous pas mal d'accord la-dessus...

-C'est Réjean, qui va gagner, ses pancartes sont plus grosses,

-Ça doit être le gars en haut de la montagnes qui paye ses pancartes,

-Lui il dit que non, en tout cas me semble que ça nuit pas nécessairement d'avoir des amis haut placés, le monde vont se dire que comme ça il sera plus facile d'arrêter les chicanes d'avocats,

-Oui mais d'un autre coté, il y bien du monde qui n'aiment pas le gars en haut de la montagne, pour toute la marde qu'il a fait, être associé avec lui ça peut nuire en bébite, pis Réjean il était dans la vieille gagne d'avant les dernières élections,

-Justement il a de l'expérience contrairement à Claude, en plus il parrait qu'il est un peu air bête le Claude,

-Ha oui?, moi je trouve qu'il a l'air sympatique au contraire, en plus ça nous ferait du bien de voir une nouvelle tête sur la première page du journal Accès. Faque tu va voter pour Claude si je comprend bien?

-Pantoute, je peux pas voter, je reste pas à Ste-Adèle,

-Ha oui c'est vrai...

9 Comments:

Anonymous Un Adèlois said...

A la table de derriere....
Il parait que sur le blog d'Acès les débats font rage.
Oui mais c'est toujours les trois mêmes qui ce parle.
T'as raison,sur le carnet de Sainte Adèle ,c'a jasait plus.
Dommage...
Sans les anonymes on n'aurait jamais su ce qui se passait .

12:28 a.m.  
Blogger André Bérard said...

@

À la table près de la porte ...

Y paraît que sur le blogue d'Accès, ils n'autorisent pas les commentaires anonymes.

— Bonne chose. C'est normal, tous les blogues de médias font la même chose.

— De toute façon, on peut utiliser un pseudonyme.

— C'est vrai. J'avais remarqué.

— Sans les anonymes, les deux blogues de Sainte-Adèle n'auraient jamais reçu de mises en demeure.

— Tu as raison, je me souviens, les commentaires visés par les mises en demeure étaient ceux laissés par des anonymes.

...

11:10 a.m.  
Anonymous Un Adèlois said...

T'as entendu la table près de la porte?...
.
Oui elle n'a pas aprécier les propos de la table de derriere.

Ils n'ont pas l'air d'aimer les anonymes.

Pourtant ce sont des personnes comme les autres,ils ont droit a leurs opinions.

Je ne sais toujours pas pouquoi ils disent que les débats font rage,ils sont toujours que trois.

C'est vrai, les commentaires se font rares,a part les flatteries y a pas grand chose.

T'as pas compris, c'a doit être ca les débats.

Tais toi ,ils nous regardent.

Je me demande si c'est les épices de leur soupe qui les rend rouge comme ca.

En tous cas, bonne appétit!!...

4:58 p.m.  
Anonymous La table du coin said...

A la table dans le coin...

T'as vu a la table près de la porte

Mais oui c'est Claude,je me demande bien pouquoi il vient manger ici.

Pas pour la cuisine en tout cas.

Je pense qu'il écoute les autres tables.

Y a pas mal de débats ici.

T'as raison il prend des notes sur le napperon.

IL doit se demander comment il va s'y prendre pour alimenter la chambre.

C'a doit pas être facile de dire non a la chambre si t'es maire.

5:18 p.m.  
Blogger André Bérard said...

La table près des toilettes ...

— T'as lu ça dans le blogue de Luc Millette? Y paraît que certains anonymes se sentent brimés. Ils confondent liberté d'expression et droit à l'anonymat.

— L'anonymat n'est pas un droit!

— Je sais bien

— En fait, le faux débat autour de l'anonymat dans les blogues, c'est comme revendiquer le droit de porter une cagoule à l'épicerie, au travail, à la banque.

— Ce serait ridicule

— En effet

— En fait, les anonymes sont souvent des peureux, ceux qui poussent les autres à agir à leur place, ceux qui insultent, bien à l'abri dans une foule, mais qui tremblent lorsqu'ils doivent assumer leurs paroles.

— Savais-tu que le mot anonyme signifie sans nom?

Donc, si tu n'as pas de nom, tu es personnes

— Exact

— Quand un anonyme émet une opinion, c’est donc l’opinion de personne

— Pourquoi s'en faire avec ce que personne dit?

— Tu as raison. Tiens, voilà le dessert...

6:51 p.m.  
Blogger Luc said...

Bon, je voudrais pas vous déranger pendant un aussi bon repas, mais je suis d'accord avec André. La question que tout les blogueurs se posent, c'est pourquoi les anonymes (et surtout ceux qui disent des conneries) ont pas leur propre blogue anonyme? Si un anonyme veut répondre il est bienvenue :)

7:40 p.m.  
Anonymous Un Adelois said...

T'as vu,ils ont changé de table,ils sont prêt des toilettes.

Apparement c'est pas les épices, ce doit être autre chose.Y en a un qui a l'air malade.

Tu crois qu'il n'y a plus personne a Sainte Adèle,parce qu'ils disent que si tu es un anonyme tu es personne.Ils disent aussi que les anonymes n'ont pas d'opinion.

Tant fais pas,de toute façon, au élection, ce seras tous des bulletins anonymes que l'ont va mettre dans l'urne.

Bon je pense qu'on va changer de table nous aussi. On va allez s'installer sur le banc en face.Je commence a avoir des aigreures, ce doit être les épices.
Ouf un peu d'air frais...

9:34 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Il fut un temps ou les anonymes et les speudos vous arrangeaient bien.Vous oubliez vite que ce sont eux qui ont rempli vos blogs et qui vous ont fait connaitre.
Les mois avant le dérapage vous vous targuiez des scores de vos deux blogs.
La gestions des commentaires c'a existe ou alors ne les accepte pas.
On a vu le résultat. vous avez failli disparaitre.C'est trop facile de mettre ca sur le dos des autres.
Je participe a de nombreux blogs a travers le monde qui accepte les anonymes et il y a peu de problemes.
Pour ce qui est du nouveau blog, je pense que cela est voué a l'écheque car peu de monde s'identifiront pour débattre sur des sujets aussi sensibles.
Et SVP M.B, arreter de minimiser l'intelligence des anonymes et autres.
IL faut de tout pour faire un monde.
Marcel Marceau

10:57 p.m.  
Blogger André Bérard said...

@ M. Marcel Marceau (le mime?)

Pour clore le sujet, je vous mets au défi, M. Marceau, de m’identifier un seul blogue de journal qui accepte les anonymes. En ce qui concerne mon blogue personnel, vous remarquerez qu'il accepte les commentaires anonymes. Beaucoup d’anonymes ont des opinions très pertinentes qui enrichissent les débats. Seulement, vous avez sûrement noté, vu votre participation mondiale à de multiples blogues, que ce sont généralement les anonymes qui foutent le bordel dans les blogues. Avouez que c'est plus facile d'alléguer, d'insulter et de diffuser n'importe quoi sous le couvert de l'anonymat. Je le répète, dans les blogues, l'anonymat est un privilège et non un droit. En tant que journaliste, je reçois beaucoup d'informations de personnes qui souhaitent garder l'anonymat. Je dois d'abord leur parler et vérifier la qualité des informations pour ensuite les publier. Dans tous les cas, il doit y avoir une identification de la source afin de valider lesdites informations. Ça fait partie du code de déontologie des journalistes. Quand dans un blogue, un anonyme annonce publiquement quelque chose de «gros», sans avoir à décliner son identité, ni à étayer ses informations, la valeur du commentaire s'apparente alors aux gags que l’on retrouve dans les gommes Bazooka. Une grosse baloune qui pète et qui colle à la figure de son auteur.

Sachez également que je reçois régulièrement des courriels de lecteurs qui se plaignent des anonymes et qui me demandent de les interdire dans mon blogue personnel. Je préfère pour ma part modérer les commentaires.

Tout ça tombe tellement sous le sens, que je m’étonne toujours que ce faux débat concernant les anonymes et la blogosphère persiste.

En résumé :

- il faut distinguer les blogues personnels de ceux des médias.

- Tous les anonymes ne sont pas des vandales.

- Il est préférable d’avoir 5 commentaires pertinents sur un billet, plutôt que 50 qui s’éloignent du sujet et qui emmerdent les lecteurs (les anonymes compris) qui souhaitent vraiment enrichir un sujet.

- Certains anonymes publient en rafale des commentaires sous des identités différentes tentant de faire croire que plusieurs partagent la même idée (vérifiable grâce à certains outils web).

- Finalement, la plupart du temps, quand on est fier de son point de vue, on n’hésite pas à signer son commentaire.


En ce qui me concerne, le sujet est clos.

8:34 a.m.  

Publier un commentaire

<< Home

Top Blogues BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
eXTReMe Tracker