2007-09-03

Promenade en forêt

Petite promenade en forêt, dans le bout du lac Richer, avec ma fille:

-Tu vois, fille quand tu va avoir mon âge problable que ça va être full développé ici, genre plein de condos pis de grosses maisons capitonées.

-Ha bon, pourquoi il font pas un parc à place?

-Cé moins payant genre,

-Cé poche,

-Effectivement...

On a rencontré des cyclistes vélo de montagne en haut du Mont Loup Garou, personnellement j'admire, ça doit pas être facile à grimper,



Ensuite on a rencontré une jolie petite chenille, personnellement ça mémerveille, ça dois pas être facile pour une chenille de choisir les bonnes couleurs à la mode,



Enfin, on a rencontré des 4 roues, personnellement ça me désole, c'est trop facile de polluer, le popotin écrasé sur un moteur de tondeuse, ça vous tenteraient pas d'utiliser vos ptites papates pis respirer le bon air?

2 Comments:

Blogger André Bérard said...

C'est une chenille du polyphème d’Amérique. Le polyphème est l’un de nos plus beaux papillons de nuit.

7:22 p.m.  
Blogger P Saucier said...

Ma maison ne sera pas capitonné. Elle sera solide à l'extérieur et accueillante à l'intérieur, entourée de beaucoup d'arbres et de fleurs sauvages.

Bien sûr, je n'irai pas me laver dans le lac et je ne mettrai de gazon au bord de ce dernier. Je ne m'achèterai pas de motomarine (je déteste ça), ni de VVT, sauf si j'en ai besoin pour besogner sur mon terrain.

Actuellement, je deviens de plus en plus maniaque de l'environnement en raison de ce projet résidentiel (ma maison) sur lequel je planche depuis plus d'un an. Les algues bleues me font peur, de même que ce dossier de pollution qui frappe la mairie de Ste-Adèle comme une bouze en pleine figure.

J'ai le droit de m'établir au bord de l'eau, que ce soit un lac ou une rivière. Si je le fais, ce ne sera certainement pas pour enlaidir le paysage. Je le fais en silence, sans déranger personne. Le jour, je me promènerai en forêt avec mon fils. Je lui ai commencé un herbier parce qu'il aime observer des fleurs qu'il cueille ça et là. La nuit, j'installerai mon téléscope et nous regarderons les étoiles. À Montréal, je ne peux le faire en raison de la pollution «lumineuse». J'ai hâte, très sérieusement, d'être autre chose qu'une bête citadine. J'aime les loups-garous. J'en deviendrai donc un dans mon nouveau village.

Je ne me sens pas le bienvenu à Ste-Adèle? Bof!

4:16 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home

Top Blogues BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
eXTReMe Tracker