2006-10-07

Samedi passé, petite promenade nocturne dans la douceur du soir. On reluque un peu dans la vitrine de Kanatien, intrigués par les costumes et artéfacts amérindiens.







Comme sorti d'une boîte à surprise, un type sort et nous invite à visiter les lieux: "Entrez c'est l'ouverture officielle ce soir". Après nous avoir montrer les peintures, les gravures et l'immense peau d'ours, l'homme sort sa guitare et nous pousse la chansonnette à nous et aux invités présents.







Il nous présente ensuite le propriétaire, un grand gaillard de six-sept pieds. L'objectif du Kanatien: raprocher les deux cultures, la francophone et l'amériendienne. Notre histoire commune et lointaine par opposition aux divergences récentes. Ce sentiment exprimé par les oeuvres de ce propriétaire artiste peintre et philosophe.






Parlant peinture, et même si M.Bérard en a déjà parlé, je vous invite à aller faire un petit tout au Chanteclerc. L'Association des Artistes Peintres de Sainte-Adèle, présente une exposition des oeuvres de ses membres, ceci de samedi à lundi.

20 Comments:

Blogger André Bérard said...

Dommage Luc, nous aurions pu nous croiser, puisque j'y étais dès l'ouverture à 11h, en compagnie de «The Artist». J'ai rencontré là des gens forts sympathiques, dont ce peintre, un habitué de nos carnets, qui exposait ses œuvres.

AB

3:08 p.m.  
Anonymous maurice said...

Wow, ÇA C'EST DU PROGRÈS.

C'est comme ÇA qu'on se démarque des autres villages autour. Les arts, la gastronomie, la beauté naturelle...

Pous attirer les gens, il faut la proumovoir. Les types qui viennent manger, dormir, faire des sports - qui voyagent dans les laurentides - il faut qu'il savent pourquoi prendre le sortie 67 ou 69 de lautoroute.

Indice M. le Maire: c'est pas les enseignes Tim Hortons et centres d'achats qui va attrirer du monde (et leur convaincre de depenser plus que $1.29). C'est la richesse paysage et culturel. Au lieu de gaspiller notre argent sur l'expropriation des parcs et votre dept. d'urbanisme, pourquoi pas faire du vair PR qui vise d'attirer des touristes? Bon gout à part, il me semble que vous avez un devoir à la majorité des Adelois(es) qui dépendent sur l'industrie de tourisme pour gagner leur vie.

3:57 p.m.  
Anonymous joblo said...

la majorité des Adelois(es) dépendent sur l'industrie de tourisme pour gagner leur vie.

finalement quelqun a ose dire la
phrase cle

merci je n'oser pas le dire

6:01 p.m.  
Anonymous benoit said...

Si on pense qu'on a vraiment besoin d'un magasin de beignes ici, pourquoi pas "Les Beignes Du Nord" ou Café des pays d'en haut

quel naivete digne d'un enfant de 8 ans

dans quel genre de dictature pensez vous qu'on est

pensez vous que le maire ou le dept d'urbanisme peut decreter qu'il est permis d'avoir un magasin de beigne mais qu'il est interdit d'avoir un tim horton
be voyons donc
voulez vous vraiment donner ce pouvoir a vos elu
peuvent il choisir qui peut et qui ne peut pas
voulons nous vraiment cette societe ou les elu choisissent le nom des commercant
vous serez le premier a crier a l'abus
nous vivons dans un pays libre ou il y a un certain nombre de regles et si vous rencontre les criteres vous devez avoir votre permis si non vous soummetez votre cas aux tribunaux
que votre nom soit
Maurice Lafranboise
ou
Adarshini Zarkhana
que vous porter un turban ou une ceinture fleche
que vous etes maurice ou Tim si votre projet de magasin de beigne rencontre les regles de zonage etc vous avez votre permis et vous faites commerce
c'est a la population de ste adele de combler les besoins rien ne vous empeche d'ouvir un magasin de beigne et l'appeler les beignes des pays d'en haut
mais si vous ne le faites pas par manque d'argent manque de vision ou manque de courage vous laisser donc le champ libre a Tim horton de s'implanter meme si vous crier au scandale
et je vous fait une prediction
un tim a ste-adele aurra beaucoup de succes et vous serrez peut etre un des premier a commander un beigne glace au chocolat
bonne action de grace

8:12 a.m.  
Blogger South said...

Est-ce que tu en a profité pour lui demander s'il savait que nous avions eu, il y longtemps, une boutique d’artisanat indien (dont je cherche une photo…j’apprécierais) coin sud-est de l’intersection blvd Ste-Adèle et Morin, ancienne Shell ? Est-ce que beaucoup des lecteurs du carnet sont au courant de cela ?

10:23 a.m.  
Blogger JohaneGingras said...

Yes Benoit!

Té mon homme, enfin quelqu'un qui dit de quoi de censé!

Go go go Benoit!

10:34 a.m.  
Anonymous maurice said...

Benoit, ce que tu dis c'est que la marque de Tims est plus fort que selui d'une commerce familiale (et que j'ai la sagesse d'un enfant de 8 ans de suggérer autrement). Mais tu manque mon point : oui, la marque de Tims est plus fort. Il est assez fort pour réduire l'attrait des commerces familales comme au petit chaudron et la farandole. Il est assez fort pour influencer le design et choix des autres commerces sur la 117. Longue histoire courte, il est assez fort pour signaler le début du fin pour le style Adelois.

Pour votre information Benoit, il y a ben des exemples aux états-unis des villages qui choisissent de ne pas permettre a Wal-Mart de s'installer chez eux, pour ces memes raisons.

Et meme a St-Sauveur, ils ont blocqué les efforts de McDo de s'installer au centre-ville pendant des années - finalement ils se sont installé dans les factoreries, mais seulement par ce que c'etait hors de la ville et en choisissant un architecture "camouflage" qui été en harmonie avec les autres.

Benoit, si tu penses qu'on peut prostituer notre village pour des marques comme Tims, Boston, et Dollarama sans détruire notre industrie touristique c'est toi qui est naif! Et si tu penses qu'on est mieux de switcher pour un économie basé sur la vente des beignes aux rétraités, tu est beaucoup plus que naif...

Sauvons notre village!

11:25 a.m.  
Blogger JohaneGingras said...

Bon ok, c'est 1 à 1 benoit vs maurice.

Ta une couple de bon coups maurice...

11:33 a.m.  
Anonymous Un Observateur said...

C'est étonnant à quel point Johanne et Benoit semblent mesurer l'intérêt des débats en terme de pointage. L'important pour eux, c'est de savoir qui a gagné et qui a perdu. Au final, tout le monde est perdant, car le sujet d'un billet devient une petite guerre stupide et infantile.

Et puis, Johanne. ça avance votre blogue de blabbla de fille? Nous avons bien hâtes de voir ce que vous réussirez à nous pondre comme sujet!

11:49 a.m.  
Blogger Maurice said...

South - je n'etais pas au courant de cela.
Ça fait combien d'années? Ou exactement (Regent? Patate?)

***

En passant le petit chaudron vend des tres bonnes beignes maison (et du café)!

11:51 a.m.  
Anonymous benoit said...

maurice
on apelle ca du protectionisme c'est contraire a la libre entreprise
si moi personellent j'etait en cause je n'heriterais pas d'aller devant les plus haut tribunaux pour faire valoir mes droit de faire du commerce et de liberte meme si ceci froissent mes futurs competiteurs
si le besoin est la il y aura un commercant pour le combler

12:04 p.m.  
Anonymous un Observateur said...

Le «protectionnisme» comme vous dites n'est pas nécessairement négatif. C'est souvent l'unique façon de conserver le cachet d'une petite ville. Ça ne veut pas dire devenir xénophobe. Ça vaut simplement dire que l'on sait ce qu'on veut et ce qu'on ne veut pas. Exemple : un Tim Hortons oui, mais qui s'intègre harmonieusement dans l'environnement architectural. Pas une bâtisse triste à mourir.

1:01 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

bravo observateur

je me rapelle a rome a pliaza rommana le mcdonald etait en marbre avec deux colonnes a l'entree ridicule mais s'integre bien

1:15 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

I enjoyed reading your blog very much. Thanks for taking the time to keep it going.
Shane
Great Fitness

3:14 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.

5:56 p.m.  
Anonymous baron empain said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.

7:18 p.m.  
Anonymous Julie Legault said...

En effet cher Baron il faut vraiment en être un pour apprécier La Farandole. On y vend 1 chocolatine le prix qu'en coûtent 6 à la pâtisserie près de chez moi, opérée par le meilleur chef patissier du Québec... trouvez l'erreur ???

7:29 p.m.  
Anonymous Baron Empain said...

Bonjour Julie! Vive le capitalisme. Ils peuvent charger ce qu'ils veulent, c'est leur droit. S'il y a du monde qui va l'acheter, tant mieux.

Je pense qu'il y a assez de place pour la Farandole et le Tim Hortons, ca dépend de votre gout. J'aime les deux.

Peut être votre pâtisserie devrait charger plus? En passant, ou est elle? J’aime les aubaines! Et j'aime les chocolatines...

7:41 p.m.  
Anonymous Julie said...

Cher Baron

Comme j'aime ce vent de positivisme insufflé à ce carnet, je veux bien vous donner mon secret : le chef pâtissier de la Pâtisserie Bel Air à l'angle de Belair et Pie IX a en effet remporté cette année le prix du meilleur chef pâtissier du Québec. Toutefois, je doute que cela ne vaille le détour... ;0) Il faut bien qu'il y ait des avantages à vivre en ville !!

5:45 p.m.  
Anonymous Baron Empain said...

Merci Julie!

J'aime les détours...

10:34 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home

Top Blogues BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
eXTReMe Tracker