2006-03-12

Étant donné qu'il ne se passe pas grand chose à Sainte-Adèle ces jours çi, j'en profite pour dire un mot sur le scandale du Mont Orford. Ce qui m'agace dans ce scandale, parce que c'est un scandale, c'est l'utilisation démagogique de l'argument de protection de milliers d'emplois. À chaque fois, qu'un promotteur ou un gouvernement veut nous passer un projet intolérable ou pollueur, on nous sort la perte d'emploi possible comme argument. Les gens qui n'iront pas skier à Orford parce qu'il n'y a pas de condos à acheter, vont tout simplement aller ailleurs, à Tremblant par exemple. Il n'y aura donc ni perte ni création d'emploi, d'une manière ou d'une autre.



L'idée même de vouloir réduire un parc national, d'en vendre une partie, est tout simplement insultant. On devrait plutôt agrandir, quand c'est possible, les parcs nationaux existants et non pas les donner aux promotteurs avides amis du parti. Le carnet de Ste-adèle appuie les opposants au projet de condos du Parc national de Mont Orford.

17 Comments:

Blogger André Bérard said...

Les problèmes environnementaux sont, à mon avis, presque tous provoqués par une forme moderne d’anthropocentrisme. L’homme se croit le centre de l’univers. Tout doit tourner autour de ses besoins, de son bien-être, et ce, au détriment des autres formes de vies. Ainsi, la préservation d’une poignée d’emplois justifie le charcutage d’un parc national. Nous polluons sans retenue afin de produire de plus en plus d’objets inutiles qui ne font qu’enrichir les actionnaires des entreprises qui les fabriquent. Cette vision à courte portée risque de nous mener à une faillite complète de notre mode de vie déconnecté. Il est urgent d’intégrer quelques notions d’écologie 101 dans la tête de ceux qui croient que nous pouvons nous soustraire impunément et indéfiniment aux règles de bases de la vie sur notre petite planète bleue. L’inconscience paresseuse est pratique, car elle nous permet de somnoler tranquillement devant Star Académie, avec le sentiment que « tout baigne ». À l’inverse, la conscience et la lucidité nous forcent à porter un regard éclairé sur nos habitudes de consommations et notre développement. Viennent ensuite les incontournables remises en question, résultats d’un travail honnête de réflexion. Parce que nous avons perdu cette vision de notre place dans la grande aventure de la vie, nous risquons de tout gâcher par paresse intellectuelle. Il est utopique de croire que la situation s’améliorera sans que nous ayons à mettre la main à la pâte. Nous devons revoir notre mode de vie et nos habitudes de consommation et, surtout, élargir notre vision à quelque chose d’un peu plus grand que notre propre espèce.

Moi aussi j’appuie les revendications des écologistes dans le dossier du Mont-Orford. Bravo Luc pour votre prise position!

André Bérard

12:01 p.m.  
Blogger Maurice said...

Oui, oui, oui.
Éspérons que ce genre discours va un jour remplacer les arguments sur l'orthographie au conseil municipale et les grands reportages sur les tournois de quilles dans les journaux régionaux.

4:40 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Chers Messieurs, vous connaissez mon opinion, et je réitère "Blabla".

Vous êtes tellement branchés sur les idées de la gaugauche que vous voyez meme plus le bon coté des choses, meme quand cela profite a vos idées environnementalistes.

Le gouvernement s'est engagé a utiliser les profits de la vente des terrains pour agrandir le parc. Vous devriez etre content.

De toute facon c'est quoi votre foutu proble qu'on construise des condos. Ce n'est pas une usine atomique ou chimique. Une pente de ski pis un golf c'est pas tout a fait nature non plus.

Soyez un peu objectif de temps en temps. Arretez de voir le mal partout...

Gaétan J.

4:40 p.m.  
Blogger André Bérard said...

Mon cher Gaétan, je vous invite à relever le « défi une tonne », pas celui du gouvernement du Canada concernant les gaz à effet de serre, non, je vous propose un défi juste pour vous : réduire d'une tonne la quantité d'inepties que vous déversez dans l'environnement des différents blogues auxquels vous participez! (celui-ci et le mien) : )

Bonne chance!

André «blabla» Bérard,
membre de la gaugauche qui menace les acquis du baby-blogger que vous êtes

6:14 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je suis bien d'accord avec vous on doit garder le Mont Orford. Vous dites qu'il ne se passe pas grand chose à Ste-Adèle qu'en est-il de notre nouveau réseau d'eau potable?

Il parait que les travaux ont été interrompus derrière l'ancienne usine Rolland il y a quelques semaines pace qu'on y aurait trouvé des polluants. Savez de quelle sorte?

6:52 a.m.  
Blogger Maurice said...

Gaetan.
Les condos, c'est du traffique, des lumières, du bruit, des taxes plus élévés, et la perte de notre style de vie campagnard.
Avez-vous vu que-es ce qui se passe dans tous les banlieus de Montréal? Une perte totale de la saveur, l'histoire, la culcture de la région. Est-ce qu'il y a un raison pourquoi on voudrais faire la même chose ici?
Notre village à toujours un atmosphère chaloureux, un cachet touristique. Mais si on continue à construire des condos, on perd tout cela et on devient un banlieu. C'est pas gaugauche, c'est la réalité.

12:40 p.m.  
Anonymous Pierrot said...

S'il est tellement important de construire des condos à proximité du mont Orford pourquoi les promoteurs n'achètent-ils pas des terrains privés?
Je ne crois pas une minute que le gouvernement achèterait des terrains pour agrandir le parc! C'est plutôt une déclaration pour acheter la paix le temps que les petits amis s'enrichissent!
Je crois que Mulcair a perdu son poste parce qu'il était contre le projet et que Béchard a accepté et le poste et le projet en retour d'uner intervention de Charest dans le dossier Bonbardier. Je prédis que Bonbardier va obtenir le contrat des wagons du métro de Montréal sans appel d'offre pour récompenser Béchard qui est député du comté où est située l'usine Bombardier de La Pocarière.
Jean-Pierre St-Germain

3:25 p.m.  
Blogger Luc said...

"Tout ça a commencé il y a plusieurs années
Alors que mes ancêtres étaient obnubilés
Par des bouts de papier que l'on appelait argent
Qui rendaient certains hommes vraiment riches et puissants

Et ces nouveaux dieux ne reculant devant rien
Étaient prêts à tout pour arriver à leur fins
Pour s'enrichir encore ils ont rasé la terre
Pollué l'air ambiant et tari les rivières"

Extrait de Plus Rien des Cowboys Fringuants

8:04 p.m.  
Anonymous Alain said...

Je trouve que le message de Gaétan est tres correct meme si on n'est pas d'accord.Par contre Mr André n'a pas l'air de suporter la contreverse.Il faut respecter aussi d'autres idées cher Monsieur.

5:46 p.m.  
Anonymous Pierrot said...

C'est vrai que Monsieur Bérard a tendance à prêcher et ses sermons me semblent de plus en plus longs. C'est son droit de penser qu'il a forcément raison mais on est pas obligés d'être d'accord avec tout ce qu'il dit!
Il faut équilibrer la conservation de la nature et les besoins qu'ont les humains de manger de temps en temps. C'est plus difficile que d'être toujours totalement contre ou totalement pour un côté de la médaille.

Jean-Pierre St-Germain

9:53 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Merci a Alain et Pierrot, ca fait du bien d'entendre un discours un peu différent. Peut-etre que parfois j'exprime fortement mon opinion. Mais je pense que c'est mon droit de ne pas toujours etre d'accord avec l'opinion péquiste, syndicaliste et environnementaliste. Mettons que j'exprime la voie du réalisme pratique de temps en temps.

Gaétan J.

10:00 p.m.  
Blogger André Bérard said...

Mes « sermons » comme vous le dites n’ont d’autre but que d’apporter, sans prétention d’autres pistes de réflexion. C’est bien beau de discuter à l’occasion des craques de trottoirs de Sainte-Adèle, mais à la fin, ça peut devenir lassant. Je ne cherche pas à prêcher, mais plutôt à exprimer mon point de vue, que je ne considère pas comme une vérité absolue, mais bien comme MA perception des choses. Concernant Gaétan, je respecte ses opinions, mais je dois avouer que je suis fatigué de ses invectives : « blabla vide de sens, péquiste, syndicaliste, écolo de la gaugauche, bloquiste ». Je vais vous étonner, mais je trouve qu’il soulève des points intéressants dans ses commentaires, mais je me laisse emporter par la forme qu’il choisit pour les exprimer. Cela dit, je suis et resterais un amoureux passionné de nature et de développement durable et responsable et, je n’aimerais jamais les condos! Je suis pour le choc des idées, et non pour la pensée molle où tout le monde est béatement d’accord. Je vais maintenant m’arrêter, car j’en suis déjà à 166 mots.

André Bérard

8:00 a.m.  
Blogger Maurice said...

C'est platte quand les gens essayent de critiquer les autre en imposant des etiquettes sur leurs idées.

Être pro-environment n'a aucun rapport avec une vue politique "gaugauche". La préservation de la nature est une cause noble et importante. Les années 60 n'y sont plus; ce n'est plus juste les "hippies" qui veulent protéger la natur!

2:59 p.m.  
Blogger André Bérard said...

Carl, encore une fois, je suis d’accord avec vous. De plus, je ne vois pas en quoi la protection de l’environnement empêche les gens de manger. C’est une rhétorique un peu faible et même non à propos, à mon avis. La gestion responsable des ressources assure au contraire la pérennité des communautés et des régions. C’est le b.a. ba du développement durable. Le déséquilibre survient lorsque le développement se fait sans balises, et de manière irresponsable. Concilier développement et protection des ressources n’a rien à voir avec la Gauche, la Droite ou le Centre, c’est tout simplement une question de gros bons sens.

André Bérard

4:05 p.m.  
Anonymous Eric said...

Le "gros bon sens" = une denrée rare !?
ENB

11:28 a.m.  
Anonymous PJ said...

www.sosparcorford.org

6:25 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

à Gaétan et Alain,
La Loi sur les Parcs nationaux interdit la vente ou l'échange de terrain d'un parc.
Orford c'est la répétition du Mont-Tremblant, dont la partie skiable a été loué pour 60 ans à Intrawest au coût de 5.000 $ annuellement (vous avez bien lu) et le Gouvernement (PQ) a donné le versant Nord, à Intrawest qui veut y construire son 4ème village.
Les Parcs nationaux sont des terres publiques de conservation, nous devons en défendre leur intégrité; cela nous appartient....

9:14 p.m.  

Publier un commentaire

<< Home

Top Blogues BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
eXTReMe Tracker