2006-02-01

La semaine passée j'ai reçu un courriel de M.André Bérard, résident de Sainte-Adèle. Avec sa permission, je reproduis ici son texte . M. Bérard aimerait bien avoir vos commentaires sur le sujet.



"Monsieur Millette



Quelquefois, j'ai l'impression que notre ville souffre d'une espèce de complexe de la région qui se manifeste par de malheureuses initiatives de «développement». Ste-Adèle veut se développer, c'est normal. Le problème c'est le choix des projets qui sont retenus. Pensez à la fameuse tour Riopel ou au spectre de l'Ilôt Grignon qui plane sur le centre-ville de Ste-Adèle. Les régions doivent se développer en fonction de leurs richesses et de leurs saveurs locales. Ne pas ressembler à la banlieue n'est pas un défaut. Nos élus semblent conditionnés à réagir favorablement à tous les projets de développement, quelles que soient leurs natures. Lorsque les promoteurs sonnent la cloche annonçant un nouveau projet, ils se mettent à saliver. Ça me rappelle les célèbres chiens de Pavlov.

Sur le site officiel de la Ville de Ste-Adèle, on peut voir cette photo sous laquelle il est écrit : Sainte-Adèle est une ville dont la qualité de vie
et la tranquillité sont la marque de commerce.





Juste un peu plus bas dans la même page, on peut voir cette photo.




Ce qui me saute aux yeux, c’est l’incohérence de la démarche : d'une part, on s’efforce de promouvoir les attraits de notre ville, et d’autre part, on annonce fièrement des projets qui effaceront définitivement lesdits attraits. Dans mon dictionnaire, cela s’appelle une contradiction. Il est clair que la Ville a une absence totale de vision concernant son développement et qu’elle avance à tâtons dans ce dossier.

Si nous ne sommes pas vigilants, la Ville de Ste-Adèle perdra bientôt tout le cachet qui lui reste. Pourquoi ne pas insister auprès des élus municipaux pour que le développement de notre ville se fasse dans le respect de son histoire, de son paysage et surtout des gens qui y habitent? Pourquoi ne pas créer un comité de vigilance qui pourrait faire des pressions sur nos élus et mettre à l'occasion les bâtons dans les roues de certains promoteurs sans scrupules ? Pourquoi ne pas faire le choix de la fierté régionale?

J'aimerais bien connaître l'opinion des différents collaborateurs de votre carnet sur ce sujet.



André Bérard"

14 Comments:

Anonymous Anonyme said...

on est bien d accord avec ce que dit mr berard. c est bien dit et j espere que ce sera lu..par notre monarchie

9:37 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Une question que je me pose: est-ce que les "élus" comme vous dites ont vraiment le choix. Ce qui est de mauvais goût pour certain ne l'est peut-être pas pour d'autres. En conséquence les élus doivent faire preuve d'une certaine impartialité. Par exemple le projet du nid d'aigle sur Bourg Jolie ou même le manoir Lupien fait peut-être des heureux. Tant que les projets respectent les règlement municipaux, les élus n'ont pas jusqu'a une certaine mesure a décider du bon goût....

9:54 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

M. Berard, le projet Delacroix me semble pas si pire. L'architecture est bien et c'est situé dans une partie qui était zonnée commerciale. Le projet ne défigure pas une montagne ou un paysage. Être contre tout les projets n'est-ce pas aussi pire que d'être toujours pour. Un peu de nuance et de compromis ne nuirait pas non?

Michel V.

7:13 a.m.  
Blogger Maurice said...

André, vous exprimez la somme totale de mes fortes opinions sur le sujet de developpement de notre village. Très bien dit.

Il y a ben des examples des villages qui ont étés sauvées par leurs citoyen aux Laurentides, dans les Cantons de l'est, et encore plus dans les États-Unis (Vermont etc.). C'est notre village, et c'est nous qui choisissent les élus pour le gérer du mannière qu'on veut. Point finale.

Notre défi sera de définir ce qu'on veut, et en suite d'utiliser les moyens démocratiques pour l'exprimer et l'atteindre.

1:06 p.m.  
Anonymous Pierrot said...

Monsieur André, comme c'est difficile d'être contre la vertu, je me dois d'être d'accord avec vous sur le principe. D'autre part, oû étaient les défenseurs (incluant votre humble serviteur)de la vertu aux dernières élections municipales?
Avec la réception de mon compte de taxes municipales, (augmentation de 27 % depuis 2001) la dernière chose dont j'ai besoin, c'est d'un autre comité de quelque chose!
Nous avons déjà un conseil municipal (avec six "yes man" ou membres de "l'équipe Cardinal"), un département d'urbanisme, un Comité Consultatif de l'Urbamisme, une armée de fonctionnaires et j'en oublie!
En passant Monsieur Bérard, j'admire votre courage de donner votre nom au complet ce qui me presse d'en faire autant.

Jean-Pierre St-Germain, alias Pierrot!

3:26 p.m.  
Anonymous André B. said...

Histoire de préciser mon propos

Je suis évidemment d'accord avec un des nombreux obscurs anonymes quand il affirme que ce n'est pas aux politiciens à décider de ce qui est beau ou laid. Là n'est d'ailleurs pas le sujet de mon commentaire. Je parle plutôt d'identité régionale, de développement responsable et de cohérence dans les actions de développement. Je veux bien dégager la municipalité de ces considérations esthétiques (quoique, à mon sens, elles ont une grande importance dans la construction d'une identité régionale), mais nos élus se doivent de défendre le concept d’identité régionale. Encore faut-il qu’il existe une identité régionale. Serge Laurin, dans son livre Les Laurentides nous explique que« l’expression d’un «nous» collectif devient indispensable à l’affirmation consciente d’une spécificité régionale, soi qu’elle est manifestée par une population s’identifiant à ce territoire désigné comme lieu privilégié de sa vie collective, soit que ses dirigeants se chargent eux-mêmes d’en faire la promotion. La région des Laurentides, quant à elle, a presque toujours été privée d’une manifestation populaire de son identité régionale»

Quand les dirigeants se contentent de jouer le rôle de relationnistes à la solde des promoteurs, nous nous éloignons à vitesse grand V d'une définition d’une identité régionale . Je suis, comme monsieur St-Germain (merci de signer vos textes) que nous n’avons pas à payer les frais d’un comité de vigilance qui, de toute façons, ne s’opposerait à rien. J’imaginais plutôt un comité indépendant qui aurait les coudés franches lorsque vient le moment de protéger notre identité, si nous finissons un jour par la trouver.

André Bérard

7:31 p.m.  
Blogger Luc said...

Intéressant l'idée d'un comité indépendant. Faudrait comme organiser une réunion avec des gens intéressés...Organisateur dans l'âme M.Bérard :) ?

8:18 p.m.  
Anonymous André Bérard said...

J'avoue, mon cher Luc, que c'est une idée qui à l'occasion, me trotte dans la tête. Le hic, c'est que je n'y connais strictement rien en organisation de comité. Je m'intéresse beaucoup à la Charte du paysage et au moyen de l'intégrer dans la politique de la Ville. Une chose est certaine, le prochain projet de Tour à la Riopel va se heurter à une farouche opposition, j'en fais le serment. D'ici là, je laisse mijoter l'idée du comité indépendant.

À suivre...

8:36 p.m.  
Anonymous Yvonne said...

Selon Gomery
La commission d'enquête a mis fin à la culture du secret à Ottawa
Presse Canadienne (PC)
09/02/2006 05h16


"La commission d'enquête sur le programme fédéral de commandites aura mis fin à la culture du secret au sein du gouvernement, selon son président, le juge John Gomery.
Celui-ci affirme que la plupart des gens croient aujourd'hui que la culture du secret qui caractérisait l'administration du gouvernement fait partie du passé, qu'elle n'est plus appropriée ou acceptable, et qu'une plus grande transparence est nécessaire."

Cela peut-il aussi s'appliquer au monde municipal???

Ça pourrait se traduire par plus d'information sur les travaux à venir, les échéanciers, les coûts projetés, la soummission des plans au CCU (Comité consultatif d'Urbanisme), l'acceptation des plans par le département d'Urbanisme, une consultation avec un CCE ( comité Consultatif en Environnement) et peut -être même un CCA (Comité Consultatif en Archictecture)si le CCU ne peut ou ne veut pas son rôle et y inclure une "charte du paysage"

La diffusion des informations détaillées sur le site web de la ville de Sainte-Adèle.

Bravo M. Bérard de votre vision élargie et communautaire respectueuse des citoyens payeurs de taxes qui veulent conserver une qualité de vie et un environnement visuel respectable.

Chers élus, n'oubliez pas que nous vous avons mis en place et que nous vous payons vous ainsi que tous les fonctionnaires pour nous aider à atteindre des objectifs communs; alors soyez transparents et ouverts avec vos "patrons" que sont les contribuables adélois.

Si les objectifs ne semblent pas claires, faites de vrais consultations ...

7:49 a.m.  
Blogger André Bérard said...

Commentaire très pertinent de Yvonne. Pour plus de détails sur la fameuse Charte du paysage cliquez ici téléchargez le fichier PDF et LISEZ-LE!. Ça vaut la peine et ça peut nous donner un outil de base pour faire pression sur la municipalité.

André B.

8:29 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Merci André - mais le lien ne marche pas... STP nous donner l'URL pour qu'on puisse faire un cut and paste dans le browser...

12:27 p.m.  
Blogger André Bérard said...

Étrange, car quand je clique sur le lien dans mon commentaire, ça fonctionne. Ha! les caprices de l'informatique! Alors voici le lien :
http://www.paysage.qc.ca/

8:14 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Avis aux intéressés,
Une demande de Comité consultatif en environnement a été faite à nos élus municipaux. Cela devrait se faire mais ce Comité n'aura pas de pouvoir décisionnel, il pourra simplement faire des recommandations.
C'est facile de nous défouler sur le blog mais il y aurait intérêt à nous impliquer un peu plus, qu'en pensez-vous ?

10:15 p.m.  
Blogger BeauGarsItalienDeSainte-Adèle said...

COMITÉ POUR LA PROTECTION DU TERRITOIRE DE SAINTE-ADÈLE
378 chemin du Mont Loup-Garou, Sainte Adèle, Québec, Canada J8B 3C8
Téléphone (514) 907-6183
Courriel cptsa@arrl.qc.ca
Site Web http://pages.ca.inter.net/~infocom

Sainte-Adèle, le 7 Janvier 2008

Ciao a tutti

Bonne année salutaire et prospère à tous les habitants et visiteurs de la plus belle ville des Laurentides (Sainte-Adèle)

Eh oui nous revoilà replongés dans une autre élection parmi tant d'autres dans notre belle ville de Sainte-Adèle

Le seul commentaire que je dois faire à ce stage ci avant les élections partielles soit à la Mairie et aux postes de conseillers, est « Que les coupables se retirent de la liste électorale. »

On en a ras le bol des prétendu (es) vierges offensées (incluant les fonctionnaires hypocrites)

Elles ou ils ont eu leur jouissance au frais de contribuables et maintenant elles ou ils désirent demeurer en extase en ayant un orgasme foncier

Moi je dirais plus de leur donner un bon coup de pied dans le cul et comme ça ils vont sentir physiquement à quoi sert cette partie du corps quand on y s'assoit dessus.

mardi 8 janvier 2008

Quel genre d'administration municipale souhaitez vous élire à la Direction Générale de la Ville de Sainte-Adèle en février 2008

Je me présente, Domenico Scalise, le beau gars Italien qui à découvert ce coin de paradis dans les années 1970

Je serai la de temps à autre afin que mon intervention remets notre belle ville historique dans son alter ego à son apogée

Le "bug" actuel à notre municipalité c'est son boulet encré; la comparant à une très jolie dame raffinée et bien habillée mais sans aucun endroit à aller. (All dressed-up and nowhere to go)

Donc si vous avez à coeur le bien fondé de notre légendaire ville, ce Blog est pour vous et ce sans limite,

Au plaisir de vous saluer parmi nos commentateurs,

je demeure à votre entière disposition durant les 2 prochains mois

Ciao cari amici di Sainte-Adèle e a ben presto.....

Domenico Scalise

membre fondateur du Comité pour la protection du territoire de Sainte-Adèle
Publié par BeauGarsItalienDeSainte-Adèle
Je demeure à votre disposition,
Domenico Scalise
Secrétaire de C.P.T.S.A.
DS/ml

9:23 a.m.  

Publier un commentaire

<< Home

Top Blogues BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
eXTReMe Tracker