2006-01-05

Nouveau projet de condos en face de l'église, sur la rue Lesage. Les futurs propriétaires auront une belle vue sur les mariages, les baptêmes et les funérailles. Peut-être même qu'ils pourront voir le manoir Lupien! Wow dépêchez-vous d'acheter !!!



Ca vas tu finir par passer la mode des condos???

23 Comments:

Blogger Maurice said...

Ouach. Bienvenue à Boisbriand-nord.

4:04 p.m.  
Anonymous Pierrot said...

Au moins, ils seront dans le secteur Ste-Adèle et non dans le secteur Mont-Rolland ! Jusqu'à la prochaine fois à tout le moins

9:48 a.m.  
Blogger Maurice said...

Franchement, il faut qu'on s'organise... sinon ça va continuer, la dévéloppement sans égard pour la qualité de vie et notre patrimoine architecturel.

Il y a 4-5 ans, un commitié à été formé justement pour protester des projets qui profitent (et détractent) de notre paysage. D'après ce que j'ai compris, la mairie, au but de leur taire, ont convaincu la plupart des participants de se joindre à une groupe municipale, pour "donner des conseilles" sur leurs projets. Ou-sont-ils maintenant, et est-ce n'est pas le temps de recommencer les efforts de contrôler les dévéloppeurs?

Il faut sauver notre village tel quel, pour garder notre qualité de vie, ainsi pour la garantir pour les futurs générations des Adelois(es). Les gens qu veulent vivrent en condo vynile entouré des dollarama, ils ont assez de choix ailleurs dans la région; il n'est pas nécéssaire de ruinir le Ste-Adele au nom de progrès. Je ne vois aucune avantage (à part de revenus aux dévéloppeurs et aux hypothequares) de ce genre de projet. Sûrment on n'est pas pour sacrifier notre paysage (un terrain à la fois) juste pour en vendre plus de baguettes chez Chevrefils!

M. Cardinale, montrez-nous un peu de leadership SVP. Vous savez dans votre coeur que la Ste-Adèe n'est pas une ville "urbain", et ne veurt pas l'être! Arrêtons ces efforts d'urbanisme et concentrons-nous sur la préservation de toutes les éspaces vertes, la dévéloppement des attraits touristiques de gout (auberges, ski, cyclage, gastronomie) et la réduction des taxes. COURAGE M. LE MAIRE!

11:02 a.m.  
Anonymous Luc said...

J'ai vaguement entendu parler d'un possible regroupement de citoyens ayant comme objectif d'observer et agir sur les questions d'urbanisme et d'environnement. On m'avait dit que ce groupe attendait le résultat des élections pour se faire connaître officiellement. Quelqu'un à plus d'info sur le sujet...

3:06 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

I thought the CCU was the democratic committee that accomplished that function.

Or is it?

6:20 p.m.  
Anonymous Luc said...

And what is the CCU?

7:34 a.m.  
Anonymous Pierrot said...

C'est curieux de voir que "Carl" trouverait correct que l'on "détracte" le paysage dans d'autres secteurs de la région à condition que l'on ne touche pas à Sainte-Adèle!!!
Est-ce que c'est ça le syndrome "Pas dans ma cour" ???

2:54 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

The CCU is Committee Consultation Urbanisme.
Made up of citizens and 1 or 2 consulars. Believe it is a group of 6.
They are appointments and not elected positions.
Supposidly they advise on developement, designs and bylaw deviations.
For instance all 'derogations' must be approuved by them before the consul can vote.
With this proceedure the counsul essentially can claim 'that they have consulted' with public opinion.

There is another process (on which I am not all that clear) called PPI(?)
which deals with such things as heritage sites the color of paint on your house (in heritage areas) and basic architecture of buildings and how they harmonize with adjacent buildings.

10:00 a.m.  
Blogger Luc said...

Ok, je conaissais le CCU. Moi je parlais plutôt d'une groupe totalement indépendant de l'Hôtel de Ville. Un genre de comité de citoyens indépendants...

10:16 a.m.  
Blogger Maurice said...

Pierrot a dit "Est-ce que c'est ça le syndrome "Pas dans ma cour" ???"

Comme on voit souvent sur des bumper-stickers, "THINK GLOBALLY, ACT LOCALLY". Autrement dit, on peut seulement tanter de prôteger "notre" cours (dans notre cas, le Ste-Adèle)... C'est comme ça que ça march dans une système de municipalités!

J'éspère qu'il y en a des gens dans les autres villages de notre région, ayant un sens de devoir civique. Si oui, on voudrait bien apprendre de leurs expériences! Ensemble, on pourrais prôteger les Pays-d'en-haut en masse.

De mon part, comme fière Adèlois du quatrième génération, je tante de faire le tout possible pour saufgarder l'atmosphère chaleureuse et accueillant (...pour NOUS et pour les TOURISTES...) de notre village. CCU et/ou PPI... je veux m'impliquer! Si il y a un(e) membre à l'écoute, SVP vous présenter!

11:09 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

Update:
It is not PP1 but PIIA which is an acronym for PLAN INSTRUCTURAL ARCHITECTECTURAL and as such is part of the CCU.
Would gather that it is probably the overall 'city planning guide', but could be mistaken.
I would have to guess that this PIIA is what would have to be changed or influenced.
To me it sounds that more citizens(or the right ones) need to be on the CCU.

11:37 a.m.  
Anonymous Anonyme said...

CARL;
"je veux m'impliquer! Si il y a un(e) membre à l'écoute, SVP vous présenter! "

Le pres du CCU est M. Charbonneau proprio de 'La Friterie', ainsi Robert Lessard, arpenteur, est un des membre du CCU.

11:43 a.m.  
Anonymous Arthur said...

Comité consultatif d'urbanisme (C.C.U.)

Le C.C.U. est composé de 7 citoyens , nommés par résolution du Conseil et de 2 conseillers

Composition du comité voir ici

Comité consultatif d'urbanisme (C.C.U.)
Composition du comité Président M. Robert Lessard
Vice-président Mme Monique Meilleur-Viau
Secrétaire et conseillère Mme Josée Barbeau
Conseiller M. Gary Quenneville
Membre citoyen M. Paul-Henri Simard
Membre citoyen M. Michel Charbonneau
Membre citoyen M.Jean-Pierre Pariseau
Membre citoyen M. Paul Gervais
Membre citoyen Mme Sonia Leroux
Personne ressource M. Jean-Pierre Dontigny


Le comité consultatif d’urbanisme (C.C.U.) est un organisme mandaté par le Conseil municipal pour faire des recommandations, principalement en matière de d’urbanisme et d’aménagement du territoire. Dans certains dossiers, son intervention est obligatoire avant la décision par le Conseil municipal. C’est le cas notamment des demandes de dérogations mineures et des demandes de P.I.I.A. (plan d’implantation et d’intégration architecturale)

Réunions

Le comité se réunit, à huis clos, sur une base mensuelle. Dans certains cas, il est possible, aux personnes qui en font la demande, de rencontrer le comité afin de présenter un projet ou une demande en particulier

3:40 p.m.  
Anonymous Arthur said...

Boisbriand-Nord? Deux-Montagnes? Montmartre?

Question des cons-citoyens: C'est quoi le problème à Sainte-Adèle?
Réponse des élus: Ya ti un problème à Sainte-Adèle ???

Ben oui, CALV $/"?&%$/$ de TAB%$/&?%

Quand les élus et les dirigeants de la ville ne consultent pas le CCU ( Comité Consultatif d'Urbanisme) au sujet de l'éradiction totale du petit parc au milieu de la côte Morin,(sans crier garde, il y a un problème, un gros problème.

Quand les élus et les dirigeants de la ville ne consultent pas le CCU avant la onstruction d'une "cabane au Canada" en lieu et place du petit parc-halte pour rappeler à nos tourites français que Pigalle et Montmartre peuvent encore faire le bonheur nos premiers et derniers colons, il y a problème !!!

Bel exemple d'un immeuble respectant sans aucun doute les marges latérales et arrières du règlement d'urbanisme de Clova!!!

Le CCU a-t-il été consulté avant la construction de cet hallucinant immeuble coiffant des pompes de surpression pour le réseau d'aqueduc?

N'y avait-il pas moyen de faire une station de pompage souterraine et de remettre en place le parc-halte de la côte Morin?

Quel est la politique de la Ville de Sainte-Adèle sur les parcs et espaces verts?

Vivement une consultation véritable auprès de la population par le Comité d'Urbanisme de Sainte-Adèle comme le recommande les objectifs des CCU.

Vivement l'obligation des Travaux Publics de la Ville de Sainte-Adèle de présenter ses projets au CCU et à la population.

Simple politesse envers les contribuables et résidents de Sainte-Adèle.

4:20 p.m.  
Anonymous Yvonne said...

Je ne comprends comment la ville peut oublier de suivre ses propres reglements.La nouvell batisse dans la côte morin ne s'apparente pas trop avec les autres inmmeubles autour.

4:57 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Je penses que la ville à un nouveau concept de parc couvert; les plantations sont à l'intérieur des b^timents.

4:59 p.m.  
Anonymous Ti-Clin said...

Chers élu(e)s,

Vous avez oublié un Arc de Triomphe, une réplique de Saint_Pierre de Rome, un nouvel hotel de ville en forme de Maison Blanche...on pourrait dire que l'on touche à tous les goûts et qu'on fesse plaisir à tout le monde , ah oui j'oubliais quand penser planter des palmiers en bordure de la prochaine avenue Florida ...pas mal sur qu'on va faire les manchettes et qu'on va se mettre sa mappe.rien de trop beau pour les amis de Zorro.

Bravo pour votre vision internationale

5:19 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Le rôle du service d’urbanisme est de planifier, de gérer et de contrôler l’aménagement du territoire, en vue d’assurer une organisation et une utilisation efficaces et harmonieuses du milieu

Il voit à l’application des règlements d’urbanisme, à l’émission des permis de construction et des certificats d’autorisation

Il fournit l'information aux citoyens sur la réglementation municipale en vigueur, en matière d’urbanisme, de zonage, de lotissement, de construction, et veille à ce que toutes les exigences soient respectées


Permis et inspections

Avant d'investir dans des travaux de construction, prenez le temps de bien vous informer. Cette démarche simple permet d'entreprendre correctement tout projet de construction ou de rénovation. Elle vous informe sur la nécessité ou non d'obtenir un permis.

Plusieurs permis sont requis selon le type d'ouvrage, en voici une liste abrégée que vous pouvez imprimer *

6:51 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

URBANISME Sainte-Adèle Laurentides

Pour nous rejoindre



Tél. :(450) 229-2921
Télécopieur : (450) 229-6842

Jean-Pierre Dontigny
- directeur # 114

Dominic Lirette
- Chef de division
# 246


Josée Dion
- secrétaire # 114

6:51 p.m.  
Anonymous Anonyme said...

Mme Josée Barbeau

Présidente de la commission Plein air et environnement
Membre de la commission Urbanisme
Membre du comité consultatif d'Urbanisme

M. Pierre-Antoine Guinard

Président de la commission Administration
Membre de la commission des Finances et développement économique
Membre de la commission Loisirs

Mme Marlène Houle

Présidente de la commission Loisirs
Membre de la commission Administration

M. Guy Nault

Président de la commission Travaux publics et Services techniques
Membre de la commission Sécurité publique

M. Gabriel D. Latour

Président de la commission Sécurité publique
Membre de la commission Travaux publics et Services techniques

6:59 p.m.  
Anonymous Arthur said...

Pour votre compréhension, voici le rôle du comité consultatif d'urbanisme:

Le comité consultatif d'urbanisme (CCU) est un organisme mandaté par le conseil municipal pour donner des avis sur les demandes qui lui sont soumises en matière d'urbanisme et d'aménagement du territoire.

UtilitéLe CCU est un groupe de travail composé d'au moins un membre du conseil municipal et de résidents choisis par ce dernier pour guider, orienter et soutenir son action en matière d'urbanisme.

Les recommandations et les avis du CCU permettent au conseil municipal de profiter de la contribution d'élus et de citoyens, lesquels peuvent faire valoir leur expérience de vie dans la municipalité et leurs préoccupations particulières pour l'aménagement de leur territoire. La mise sur pied d'un CCU permet donc de rapprocher le citoyen des questions d'urbanisme.

Dans certains cas, les élus et les citoyens peuvent en plus fournir une expertise spécifique ou refléter les intérêts de certains groupes socio-économiques concernés par le développement commercial, la protection de l'environnement, la conservation du patrimoine, etc.

Caractéristiques
Dans ce domaine, les pouvoirs habilitants se trouvent à l'article 146 de la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme et dans certaines chartes.

Le CCU doit être constitué par un règlement adopté par le conseil municipal. Le contenu de ce règlement doit, au minimum, porter sur le nombre de membres, la durée de leur mandat et les responsabilités du comité.

Composition
Un CCU est composé d'au moins un membre du conseil et du nombre de membres qu'il détermine, choisis parmi les résidents du territoire de la municipalité.

Bien que la loi n'établit aucun autre critère légal pour guider le conseil quant à la nomination des membres du CCU, il serait sans doute contestable, autant sur le plan politique que sur les plans éthique et juridique, qu'un CCU puisse éventuellement n'être composé que d'élus.

La charte de la Ville de Québec est la seule à prévoir le nombre de membres devant faire partie d'un CCU constitué en vertu de la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme. Celui-ci doit être constitué d'une majorité de membres résidants dans l'arrondissement qui ne sont pas membres du conseil de la ville. Le nombre de membres du comité ne doit pas être inférieur à six ni supérieur à huit. Le quorum du comité ne peut être inférieur à la majorité des membres.

Tâches
Le conseil municipal peut attribuer à ce comité des pouvoirs d'étude et de recommandation en matière d'urbanisme, de zonage, de lotissement et de construction.

Par exemple, nombreuses sont les municipalités qui associent judicieusement leur CCU à l'évaluation du bien fondé d'amender ou non le plan et les règlements d'urbanisme et, notamment, le règlement de zonage.

Bien que le CCU soit fondamentalement un organisme à caractère consultatif et non décisionnel, il joue néanmoins un rôle indéniable dans la mission de planification et d'administration du territoire municipal. En effet, au cours des dernières années, le rôle du CCU est devenu extrêmement important pour ce qui est de la planification et de l'administration du territoire municipal, particulièrement depuis que le législateur a établi comme condition essentielle à l'approbation :

d'une dérogation mineure (1985),

d'un plan d'aménagement d'ensemble (PAE) (1987),

d'un plan d'implantation et d'intégration architecturale (PIIA) (1989),

d'une demande d'autorisation d'un usage conditionnel ou d'un projet particulier de construction, de modification ou d'occupation d'un immeuble (2002).

que le conseil municipal ait obtenu un avis préalable de son CCU pour exercer son pouvoir décisionnel.

Mentionnons que, lorsque la municipalité dispose d'un CCU créé en vertu de la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme, c'est lui qui remplit le rôle de « comité consultatif » que doit constituer une municipalité pour attribuer un statut à des monuments historiques ou à des sites du patrimoine et consulter les propriétaires concernés. Il s'agit des seules dispositions législatives qui attribuent au CCU un rôle formel en matière de consultation de la population. Le CCU n'a pas la responsabilité de tenir, à la place du conseil, les séances de consultation publique prévues par la Loi sur l'aménagement et l'urbanisme.

En vertu de sa charte, la Ville de Québec est la seule à pouvoir, par règlement, créer une commission sous le nom de « Commission d'urbanisme et de conservation de Québec (CUCQ) ». Dans les parties de territoire de la ville où elle a compétence, la commission peut contrôler l'apparence architecturale et la symétrie des constructions. à cette fin et malgré tout règlement de construction, aucun permis ne peut être délivré pour la construction, la réparation, la transformation ou la démolition sans l'approbation préalable de la commission. La CUCQ est décisionnelle et doit motiver un refus d'approbation. Le conseil de la ville peut, par règlement, soustraire des catégories de travaux à la compétence de la commission.

Enfin, la charte de la Ville de Montréal prévoit que le comité consultatif d'urbanisme de chaque arrondissement exerce les pouvoirs relatifs au comité de démolition. Le CCU tient des séances publiques à cette fin.

Fonctionnement
Le règlement constituant le CCU peut lui permettre d'établir ses propres règles de régie interne et prévoir que le mandat des membres dure au plus deux ans et qu'il est renouvelable.

à cet égard, le CCU pourra s'inspirer des règles qui régissent la conduite du conseil municipal pour définir, entre autres, la fréquence de ses réunions, le mode de convocation de ses séances, le quorum requis pour la tenue d'une séance, les modalités encadrant le vote des membres, le vote prépondérant du président ainsi que la tenue des procès-verbaux.

Les membres et les officiers du comité sont nommés par résolution du conseil de la municipalité.

Le conseil peut également adjoindre au comité les personnes, notamment l'urbaniste, dont les services peuvent lui être nécessaires pour remplir ses fonctions. Bien que la loi n'empêche pas la possibilité de nommer des employés municipaux pour siéger au comité, des raisons d'objectivité et de neutralité militent clairement en faveur de leur exclusion de la fonction de membre d'un CCU. Si les membres du CCU ont droit de vote, les personnes ressources ne l'ont pas.

Le conseil peut voter et mettre à la disposition du comité les sommes d'argent dont il a besoin pour l'accomplissement de ses fonctions. Il peut également attribuer aux membres du comité, qu'ils soient élus ou non élus, un « jeton de présence » et rembourser les dépenses occasionnées par l'exercice de leurs fonctions.

Afin de dépolitiser le traitement des dossiers, dans la plupart des municipalités un requérant peut présenter sa demande aux membres du comité, mais les décisions se prennent et l'analyse se fait à huis clos, en s'appuyant sur des recommandations anonymes. De plus, comme les recommandations du CCU ne constituent pas le seul avis que le conseil peut prendre en compte lors de sa prise de décisions, la tenue publique de telles discussions pourraient induire la population en erreur quant à la décision du conseil.

Source:
www.mamr.gouv.qc.ca/amenagement/outils/amen_outi_acte_comi.htm

8:49 p.m.  
Anonymous rolland et adele said...

adele:
"ayoye rolland
tire toi une buche
ca fait longtemps que on est pas venu sur ce site
y en a ben long a lire.."

rolland:
"tu peux le dire!!!!
des plaintes et des questions
pis y a d l air d avoir quelqu un de la ville qui lit
parce que y a des reponses"

adele:
"oui mossieur!!!!!!toutttttt est fait (by the book) ca d l air.
je me demande si tous les membres doivent etre presents quand il y a la reunion du ccu ? apparence que c est pas juste des conseillers????
mais meme chez les membres y doit leur en manquer un....
ben au moins y a du mouvement .ca fait tjrs ca de pris."

rolland:
" lachez pas..la gang. ptre même que le maire va y preter un oeil. c est a son avantage pke on aime pas ben ca laver note linge sale en public, mais vient un moment ou la corde ds la cour est plus assez longue..on est ben obligé de demande chez l voisin si il a de la place sur sa corde...."

adele:
" oh rolland tu parles quasiment comme felix leclrec je sais pas si le monde vont te comprendre.?".

12:17 a.m.  
Anonymous Arthur said...

Ma Adèle, Mon Rolland,

Faut laver le linge sale avant de l'étendre;
et laver souvent, ça évite les rallonges de corde à linge...
On a besoin du bon "rapper" pour dire ce qui il a à dire sans parabole, t'as fait ton temps mon cher Félix !!!

Pour les réponses, pas sur que ce soit les élus et les fonctionnaires qui les fournissent sur le présent blog; mauvaise déduction mon Rolland.

Content de voir que Adèle et mon Rolland se manifestent !!!

6:38 a.m.  

Publier un commentaire

<< Home

Top Blogues BlogueParade.com - Annuaire des Blogues francophones
eXTReMe Tracker